EN
 

Mes conseils • 11 juin 2019
modifié le 06 août 2019

Comment bien vous préparer pour l'achat d'une propriété ?

Préparez votre projet 

Vous songez à devenir propriétaire, mais vous vous demandez si vous êtes fait pour cela ? L’achat d’un premier condo ou d’une première maison suscite énormément de questions, et c’est tout à fait normal. C’est probablement l’un des achats les plus importants de votre vie, et celui-ci mérite d’être bien réfléchi. La planification est la clé du succès. Pour vous guider dans votre démarche, voici quelques étapes essentielles à suivre afin que le processus se déroule sans trop de stress.

  1. Préparez votre projet 

    Avant de vous lancer dans les visites libres, vous devez franchir plusieurs étapes afin de bien vous préparer. Ainsi, vous serez vraiment prêt à passer à l’action lorsque votre coup de cœur se présentera.

    Épargnez pour la mise de fonds.

    La mise de fonds est la portion du prix d’achat de la propriété qui provient de votre épargne personnelle, de vos REER, etc. Plus la mise de fonds est élevée, moins l’emprunt est important. L’idéal est donc de planifier son projet longtemps à l’avance afin d’amasser la somme idéale au fil du temps. Idéalement, votre mise de fonds devra atteindre 20 % de la valeur d’achat de la propriété que vous souhaitez acquérir. Vous n’avez pas accès à une telle somme ? Pas de panique ! Vous pouvez tout de même réaliser votre rêve grâce à une mise de fonds minimale de 5 % ou de 10 %, selon le prix d’achat. Votre prêt hypothécaire devra alors être assuré par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) ou Genworth Canada. Dans ce cas, une prime calculée en fonction de votre mise de fonds et du montant du prêt hypothécaire s’ajoutera au montant de votre emprunt. Pour augmenter votre mise de fonds et réduire votre emprunt, vous pouvez profiter du Régime d’accession à la propriété (RAP). Ce programme vous permet de puiser une certaine somme à même votre REER pour l’achat de votre première maison.

    Prévoyez les frais de démarrage en amont.

    Les premiers acheteurs sous-estiment ou oublient trop souvent les dépenses liées à l’achat d’une propriété. N’oubliez pas de budgéter le déménagement, les frais d’inspection, les droits de mutation immobilière (taxe de bienvenue), les taxes municipales et scolaires, les frais et honoraires de notaire, les frais d’assurance-habitation et les frais de copropriété, s’il y a lieu. Des dépenses connexes comme le mobilier, les électroménagers et la peinture sont à prévoir, puisque vous aurez certainement envie de mettre votre nouvelle demeure à votre goût.

    Évaluez votre capacité d’emprunt.

    C’est une des meilleures façons de cibler vos recherches d’une propriété et de vous assurer que la maison de vos rêves correspond à vos moyens. Bien qu’il existe plusieurs outils en ligne pour déterminer votre capacité d’emprunt, la meilleure façon demeure de consulter votre conseiller qui brossera un portrait global de votre situation financière en tenant compte de vos revenus, mais aussi de vos dépenses.

    Préqualifiez-vous auprès de votre banque.

    Lorsque vous tomberez en amour avec une propriété, il vous faut être prêt à passer à l’action et à faire une promesse d’achat. Si vous avez déjà obtenu une préapprobation de votre banque au moment de magasiner, vous serez pris plus au sérieux par les vendeurs et aurez de meilleures chances d’obtenir la propriété de vos rêves.

  2. Recherchez la propriété parfaite

    Que vous décidiez d’avoir recours aux services d’un agent immobilier ou de faire cavalier seul dans vos recherches, mettez sur papier la liste des critères que vous recherchez pour votre propriété.

    Ciblez vos recherches dans les quartiers que vous aimez et vers le type de propriété qui vous convient le mieux, qu’il s’agisse d’une copropriété, d’une maison détachée ou d’un immeuble à revenus. Renseignez-vous sur l’historique de la propriété, ainsi que sur les rénovations qui y ont déjà été effectuées et celles à effectuer dans le futur. Cette liste de travaux à faire pourrait vous servir de levier pour négocier le prix d’achat.

    Lorsque vous trouverez LA maison parfaite pour vous, le moment sera venu de faire une promesse d’achat au vendeur. Soyez prudent. La promesse d’achat est l’un des documents les plus importants que vous signerez. Une fois acceptée, elle a force de loi, et vous devrez en respecter les clauses. C’est une entente juridique entre vous et le vendeur. Votre notaire pourra vous conseiller à ce chapitre.

  3. Choisissez le bon type de financement et de protection

    Une fois la promesse d’achat acceptée, vous devrez rencontrer à nouveau votre conseiller financier pour finaliser les modalités de votre financement et déterminer celui qui correspond à vos besoins. Pensez également à protéger votre emprunt en souscrivant une assurance hypothécaire. Il ne vous restera ensuite qu’à passer chez le notaire à la date convenue avec le vendeur pour conclure la vente et récupérer par la suite les clés de votre nouvelle maison.

Félicitations!

Articles populaires

Ma banque 100 % Conseil

Un nouveau point de service 100 % Conseil à Brossard

16 juin 2019

Ma banque 100 % Conseil

Comment se porte votre santé financière ?

21 août 2019

Mes outils

La vie simplifiée grâce aux opérations bancaires en ligne

13 juin 2019

Mes conseils

Comment aborder les finances personnelles avec vos enfants ?

15 août 2019

Ma banque 100 % Conseil

Une équipe 100 % Conseil qui se consacre à votre santé financière

17 juin 2019