Passer au contenu
 
EN
 

Mes conseils • 25 novembre 2022

Établissez une stratégie de décaissement gagnante en vue de la retraite

Savourez pleinement cette nouvelle étape de la vie.

Pierre-Raphaël Comeau
Conseiller expert en gestion de patrimoine à la Banque Laurentienne

La retraite est une nouvelle vie qui s’étendra possiblement sur plusieurs années, même des décennies. Ce sera le moment idéal pour concrétiser les projets dont vous rêvez, mais que vous n’avez pas le temps de réaliser en raison du quotidien chargé. D’ici là, il est important de bien planifier cette étape pour vous donner les moyens d’en profiter pleinement! Une stratégie de décaissement efficace vous permettra d’y arriver. Faisons le tour de la question avec Pierre-Raphaël Comeau, conseiller expert en gestion de patrimoine à la Banque Laurentienne.

En faire plus avec son argent

Plusieurs facteurs ont un impact sur les revenus disponibles à la retraite, comme l’inflation, le rendement de vos investissements et la flexibilité de vos sources de revenus. L’objectif de la stratégie de décaissement est de maximiser l’épargne accumulée en tirant le meilleur parti de tous ces éléments. En plus de vous procurer la tranquillité d’esprit, cela vous permettra de vivre une retraite stimulante, que ce soit en voyageant, en faisant du bénévolat ou en retournant sur les bancs d’école.

Lorsque vous élaborez votre stratégie de décaissement, vous devez tenir compte des facteurs financiers, mais aussi des facteurs humains. Votre état de santé, la différence d’âge avec votre conjoint, la famille, vos projets de retraite et ce que vous souhaitez faire avec votre patrimoine sont tous des éléments qui doivent être pris en considération.

Quand et comment se retirer du marché du travail

Il n’y a pas d’âge précis pour prendre sa retraite. Certains veulent arrêter de travailler tout d’un coup, alors que d’autres préfèrent se retirer graduellement du marché du travail. « Il y a une forte tendance vers des retraites graduelles ou des semi-retraites, ces dernières années. C’est d’ailleurs une approche qui permet de faire une meilleure transition », souligne M. Comeau.

Si c’est votre souhait, une bonne stratégie de décaissement fera toute la différence. Il vous sera possible par exemple de retarder l’utilisation de certaines sources de revenus alors que vous travaillez à temps partiel ou réalisez un petit projet d’entreprise.

Les sources de revenus à la retraite
Les prestations gouvernementales

Le Régime de rentes du Québec (RRQ) offre une protection financière de base lors de la retraite. Toute personne ayant cotisé au Régime peut obtenir la rente de retraite dès l’âge de 60 ans. Toutefois, vous n’obtiendrez 100 % du montant auquel vous avez droit qu’à l’âge de 65 ans. Si vous pouvez vous permettre d’attendre encore plus, votre rente pourrait même être bonifiée. Chaque mois d’attente donnera 0,7 % de plus, jusqu’à ce qu’elle atteigne 142 % du maximum, à 70 ans.

La pension de la Sécurité de la vieillesse (PSV), offerte par le gouvernement fédéral, peut quant à elle être obtenue à partir de 65 ans. Le report de son versement s’avère également payant. Pour chaque mois d’attente, vous obtiendrez 0,6 % supplémentaire, jusqu’à l’atteinte de 136 % du montant maximum auquel vous avez droit à 70 ans. De plus, peu importe l’âge auquel vous commencez à la recevoir, vous profiterez d’une bonification de 10 % à l’âge de 75 ans.

Le FERR, la continuation du REER

Le Régime enregistré d’épargne-retraite (REER) est un véhicule d’épargne servant à accumuler de l’argent qui doit être converti en Fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) pour le décaissement. Il est possible de convertir le REER en FERR à tout moment avant le 31 décembre de l’année de votre 71e anniversaire.

À partir de l’année qui suit la conversion, un montant minimum devra obligatoirement être retiré chaque année, qui s’ajoutera aux revenus imposables. Ce montant augmentera progressivement au fil des ans.

Une fois le REER devenu FERR, il est important de revoir vos investissements. En effet, l’objectif sera maintenant de recevoir des revenus stables qui répondront à vos besoins et qui vous permettront de réaliser les projets souhaités pendant votre retraite. Lorsque vous établirez votre plan de décaissement avec votre conseiller, la composition de votre portefeuille sera abordée.

Autres sources de revenus

Certaines personnes bénéficient de régimes de retraite offerts par leur employeur ou de l’épargne accumulée dans des placements non enregistrés comme un CELI. Le moment le plus avantageux de retirer des sommes de vos différentes sources de revenus sera déterminé avec votre conseiller, en fonction de votre situation personnelle, dans le cadre de votre stratégie de décaissement.

La fiscalité à votre service

Il existe une panoplie de programmes et de crédits d’impôt répondant à différents besoins et dont les caractéristiques et les critères d’admissibilité varient, comme le crédit d’impôt en raison de l’âge et le crédit d’impôt pour prolongation de carrière. Un bon plan vous permettra d’en tirer avantage en les mettant au service de vos aspirations.

Si vous êtes en couple, vous pourriez profiter du fractionnement de revenus, sous certaines conditions. Comme l’impôt est partagé entre conjoints, il y a parfois des gains à faire en assignant des revenus à une personne plutôt qu’à l’autre.

Bénéficiez de conseils personnalisés

Comme il y a autant de retraites qu’il y a d’individus, vous ne pouvez planifier la vôtre en appliquant une formule toute faite. Il ne faut donc pas hésiter à vous faire accompagner par un professionnel. « La meilleure stratégie reste d’aller rencontrer un conseiller qui va prendre le temps de vous écouter, d’apprendre à vous connaître, de s’intéresser à vos projets et de vous préparer un plan de décaissement personnalisé pour aborder ce nouveau chapitre de votre vie avec confiance », mentionne M. Comeau.

 

Prenez un rendez-vous avec un conseiller dès maintenant !

 

Articles populaires

Mes conseils

Entrevue conseils financiers : L'épargne, moteur de vos projets

31 octobre 2019

Ma banque 100 % Conseil

Vigilance, mot clé de la cybersécurité

28 octobre 2019

Mes conseils

Série Investissements - Réorganiser vos emprunts pour les rendre déductibles d’impôt : une stratégie à explorer

14 mai 2020

Ma banque 100 % Conseil

Le fonds d'urgence : investir dans la tranquillité d'esprit

22 avril 2020

Mes outils

Comment préparer et tenir vos résolutions de nouvelle année

16 décembre 2019