Accueil > Mon avenir > Ma retraite > Régimes complémentaires de retraite (RCR)
Régimes complémentaires de retraite (RCR)

Appelés aussi « fonds de pension », les RCR proviennent de votre employeur. Ils fournissent une rente de retraite supplémentaire dans des conditions et à un âge prédéterminés.

Si vous contribuez à un régime de retraite d’employeur, vous recevez un relevé de droits sur lequel vous pouvez suivre l’évolution de vos cotisations. Il indique vos revenus accumulés et parfois le montant de la rente que vous allez toucher à votre retraite.

Si vous quittez votre employeur avant de prendre votre retraite, 2 options s’offrent à vous.

  • Votre fonds continue d’être géré comme si vous étiez un employé, même si vous ne cotisez plus, et vous commencez à recevoir votre pension à votre retraite.
  • Votre fonds est transféré dans un régime immobilisé : soit un compte de retraite immobilisé (CRI), soit un REER immobilisé, selon les juridictions provinciale (CRI) ou fédérale (REER) d’activités de votre entreprise. Dans ce cas, si vous voulez que votre argent continue de croître à l’abri de l’impôt, vous devez le transférer dans un fonds de revenu viager (FRV).

Pour recevoir la rente d’un RCR, vous devez être à 10 ans ou moins de l’âge normal de la retraite. Comme cet âge est 65 ans, vous pouvez toucher votre rente en prenant votre retraite à partir de 55 ans. En général, vous recevez votre rente chaque mois jusqu’à votre décès.

Il y a 2 principaux types de RCR.

  • RCR à prestations déterminées
  • RCR à cotisations déterminées


RCR à prestations déterminées

Ce régime vous garantit une rente indexée au coût de la vie dont le montant est fixé selon une formule préétablie. Par exemple, un pourcentage de votre salaire multiplié par vos années de service.

Votre employeur pourra vous informer sur la formule du régime auquel vous contribuez.

RCR à cotisations déterminées

C’est un peu plus flou pour la rente d’un RCR à cotisations déterminées, puisqu’elle n’est pas préétablie. Ce sont plutôt vos cotisations et celles de votre employeur qui sont déterminées. Elles représentent souvent 4, 5 ou 6 % de votre salaire dans les 2 cas.

Le calcul de la rente est établi en fonction des sommes accumulées dans votre compte et des revenus de placement de la caisse de retraite. Comme ces revenus fluctuent, ce n’est que lorsque vous cessez de participer au régime que vous pouvez avoir une idée relativement précise de vos revenus de retraite.

Pour toute question liée à votre RCR ou à vos relevés de droits, communiquez avec votre comité de retraite. C’est lui qui est le mieux placé pour vous éclairer.

Régimes publics de retraite

 

Vos prochaines étapes
Liens complémentaires